Les dangers de la mainmise de l'industrie

#1
L'industrialisation de la forêt est en train de dévaster notre territoire.
La politique productiviste mise en place au niveau national ne laisse place à aucune forme de contestation des pratiques hallucinantes de la filière.
L'état décide, et commande une « étude d'acceptabilité » pour s'assurer que la population ne va pas s'insurger contre le bradage de son patrimoine forestier.

Déclaré « zone prioritaire pour la production de résineux »,
Le Morvan est sacrifié à la filière intensive, sans recherche d'alternative.
Il n'y a pas de prise en compte crédible des autres enjeux liés à la forêt : eau, biodiversité, climat, tourisme et attractivité en tant que lieu de vie.
Cette orientation productiviste nuit au développement régional : d’autres choix sylvicoles ont prouvé leur pertinence économique sans détruire ni la forêt ni le territoire.
cron